André-Marie Tala, un modèle d’espoir, de foi et d’abnégation

André-Marie Tala, un modèle d’espoir, de foi et d’abnégation

Rien à priori ne le prédestinait à une brillante carrière musicale. Il perd très tôt ses parents. Sa mère meurt quand il a trois ans et il perd son père quand il a seize ans. Et comme si ça ne suffit pas Il perd brutalement la vue à quinze ans sans qu’aucun symptôme n’ait pu le présager. Malgré tout, André-Marie Tala a toujours cru en ses rêves et s’est battu pour les réaliser. Il fabrique avec Joseph Tala, un ami d‘enfance, sa première guitare (à 5 cordes au lieu de six) à base de bidon, de bambou et de fil de pêche afin de reproduire les sonorités et rythmes qui berçaient son enfance. A force d’abnégation et d’espérance, il a eu une brillante carrière et a même été plagié par James Brown.
André-Marie Tala nous apprend donc qu’il faut toujours croire en nos rêves, ils deviendront réalités.
Savez-vous que Sam Fan Thomas et André-Marie Tala, ont été dans un même groupe à leurs débuts ?
Souhaitez-vous savoir le rôle crucial qu’a joué Manu Dibango pour impulser la carrière de Sam Fan Thomas ?
Souhaitez-vous vous découvrir le brillant parcours d’André-Marie Tala ?
Souhaitez-vous découvrir l’histoire de la chanson à succès Hot Koki plagié par James Brown, sous le titre Hustle!!! (Dead On It) ?
Savez-vous l’histoire de la chanson « je vais à Yaoundé » ?
Pour obtenir une réponse à toutes ces questions, nous vous invitons à lire le livre : « Les Icônes de la Musique Camerounaise »

Contacts pour l’avoir depuis le Cameroun
Douala : 6 56 43 88 38
Yaoundé : 6 96 83 86 60
Contact pour l’avoir depuis la Diaspora
Mail : leseditionsdumuntu@gmail.com
Le livre est aussi disponible à la librairie des peuples noirs à Yaoundé, Montée SNI.

Le livre est également disponible sur Amazon

Facebook Comments
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *