RECIT DE VOYAGE: Je suis Mbouda et je n’avais jamais visité Dschang

Je dois une fière chandelle à Félix Mbetbo, qui m’a fait découvrir les richesses culturelles que regorge cette ville. Pour la séance dédicace de son dernier ouvrage REPUBLIQUE DU PIMENT, après Douala, nous avons choisi DSCHANG comme second point d’arrêt. Samedi 28 Octobre, il est 05h45, après une plainte du climat glacial, je réchauffe mon cœur et mon enthousiasme avec une belle vue du lac municipal et du Musée de civilisation de Dschang.

J’apprends qu’il a ouvert ses portes au grand public le 20 Novembre 2010 et qu’il fut réalisé en partenariat entre les villes de Dschang et de Nantes, permettant ainsi de découvrir en un même lieu l’extrême diversité de la culture et de l’histoire du Cameroun.

Malheureusement fermé, je n’ai pas pu visiter l’intérieur. Mais j’étais déjà émerveillé d’être là, auprès de ce bâtiment que j’admirais tant depuis les images prises sur internet.

Je ne me suis pas réservé pour immortaliser le moment avec de belles photos. Et je conseille à tous visiteurs dans cette ville d’y faire un tour. Tout était si beau que j’ai pu fermer les yeux sur l’entretien de son périmètre, l’état de délabrement avancé des lieux et hautes herbes qui tentent de détruire toute la beauté et la splendeur de cet espace.

le visiteur Armand KAFFO

Facebook Comments
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *