Emmanuel Kahe et Jeannette Kemogne : Deux oubliés de la musique Camerounaise

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leurs noms ne vous diront certainement rien et pourtant Emmanuel Kahe et sa sœur Jeannette Kemogne ont contribué à valoriser à leur modeste niveau la musique Camerounaise.
Kahe Emmanuel est issu de la pépinière de Mbalmayo et du fameux collège Noa qui a révélé des grands noms comme Jules Kamga, Mike Kounou, Chantal Alima stone etc.

Il est l’auteur avec sa sœur Jeannette du fameux album « Pouala » avec des titres qui sont restés dans la postérité comme: Ye Medjuie, Pouala Me, Dans mon cœur etc.

Sa sœur Jeannette Kemogne est la première bassiste camerounaise, elle s’est notamment brillamment illustrée en tant que bassiste au sein du groupe  » Les mollets d’acier ».

Emmanuel Kahe est décédé le 24 décembre 1997, il avait à peine 39 ans.

Jeannette Kemogne qant à elle, vit à Yaoundé et continue à composer.

Quels souvenirs gardez-vous d’eux ?

Dr Arol KETCH – 22.12.2019
Fourmi Magnan égarée

Crédit photo : Analogafrica- Pop Makossa

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *