Jerry Rawlings aimait la musique camerounaise

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je vais vous raconter une anecdote très peu connue. Un musicien Camerounais a été un ami proche de Jerry Rawlings. Cet artiste camerounais s’appelle Vincent Nguini.

Vincent Nguini fait partie des artistes les plus doués et des guitaristes les plus réputés de sa génération.

Il est certainement l’un des plus grands musiciens du Cameroun ; sa renommée était mondiale.

En 1972, Vincent Nguini quitte le Cameroun pour le Nigeria voisin. Du Nigeria, il rejoint le Ghana et s’y installe. Il se frotte alors à l’Afro-beat, juju et au Highlife.

Après son premier coup d’Etat au Ghana, Rawlings remet le pouvoir aux civils et se retire. Il se passionne pour la Pop Music. En effet, Jerry était guitariste et chanteur de “Pop Music”. A ce titre, il s’intéressait à la musique des pays qui lui étaient physiquement inconnus. C’est dans ce contexte qu’il va faire la rencontre de Vincent Nguini et une amitié va se tisser entre les deux hommes.

Ils passent le temps à parler de musique et à faire des bœufs ensemble. Vincent Nguini sortait avec la fille du directeur de la sécurité nationale du Ghana. Ayant appris que son ami Vincent risquait d’avoir des ennuis, Jerry Rawlings lui a mis en garde, lui demandant de faire très attention à cette relation. Et Jerry Rawlings ne s’était pas trompé.

Deux jours avant la seconde arrivée de Jerry Rawlings au pouvoir, Vincent quitte définitivement l’Afrique, pour se rendre en France.

Jerry Rawlings adorait la musique Camerounaise. Il aimait beaucoup Manu Dibango.

En 1998, dans sa grande simplicité, il avait accordé une audience privée à Manu Dibango. Vêtu de sa tenue militaire, Rawlings va aller s’échanger pour porter une tenue civile afin d’accueillir ses invités avec la simplicité légendaire qui le caractérisait, loin de tout artifice.

Arol KETCH – 12.11.2020

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *