Mon 11 d’or des meilleurs Musiciens Camerounais de tous les temps

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce sont les génies de l’ombre. C’est grâce à eux qu’on a connu des grands tubes mais ils ne sont pas suffisamment mis en lumière. Ces génies mériteraient un peu plus de reconnaissance.

Coachs : Manu Dibango , Francis Bebey, Eko Roosevelt

Ils font partie des pionniers qui ont œuvré pour l’internationalisation de la musique Camerounaise. Ils sont une maîtrise aiguisé des principaux rythmes Camerounais.

Gardien des buts : Jeannot Karl Dikoto Mandengue

C’est le plus pop des musiciens Camerounais. Il a inspiré plusieurs génies. Il a été le chef d’orchestre de Claude François. Il a une vision panoramique de la musique comme un gardien des buts a une vision panoramique du terrain .

Défenseur central 1: Roger Kom Kameni dit Kako.

Ce membre de la section cuivre est très attaché à la défense de la musique Camerounaise authentique. A l’axe de la défense, il monte la garde comme une véritable sentinelle. Imperturbable droit dans ses botes. Il fera swinguer les adversaires sur de l’afrobeat.

Défenseur central 2: Belinga Ben’s

Pour ce génie du Saxo, le Jazz c’est en réalité le Bikutsi originel. Il est soucieux de conserver l’identité intrinsèque de nos rythmes qui ont donné des rythmes comme le blues, le Jazz etc. Il pourra aussi implorer la protection divine sur l’équipe puisqu’il excelle dans le Gospel

Lateral droit : Ebeny Donald Wesley

Batteur à forte sensibilité funky Disco, il est capable de faire des dépassements et de lancer l’offensive depuis sa batterie. Toujours à l’affût, il sait bien se repositionner sur le terrain de jeu après chaque offensive.

Latéral gauche : Vincent Nguini

C’est un requin qui a connu plusieurs grands clubs de classe mondiale : Manu Dibango, Paul Simon etc.

Véritable électron libre, il a un jeu varié et très perfectionné. Cet artiste surdoué est capable de lancer des offensives surréalistes avec sa guitare .

Défenseur central 6 : Manuel Guysso

Véritable sentinelle, il occupe un poste très ingrat. Il n’est pas connu du grand public et pourtant il réalise des chevauchées monstres avec sa guitare. Extrêmement technique et polyvalent, il a une bonne maîtrise de tous les instruments et a un très bon souffle.

Milieu droit : Jules Kamga

Guitariste surdoué, il est capable de changer l’issu d’une rencontre musicale à lui tout seul. Fin dribbleur, il sait faire danser les mélomanes avec ses passements de doigt. Nous lui devons en partie la médaille d’or remporté par le Makossa dans les années 80.

Milieu droit : Justin Bowen

Il est certainement le meilleur pianiste camerounais. Sa force réside dans le travail, il joue au haut niveau depuis l’âge de 13 ans et il n’est pas prêt de raccrocher son clavier. De ses doigts magiques, il est capable de faire des miracles. Il a un jeu varié et sait s’adapter à l’adversaire. Face à un Makossa, il vous sortira un dribble mélodieux et confronté à un Bikutsi, il vous fera trépigner.

Milieu central ou 10 : Toto Guillaume

C’est lui le capitaine de l’équipe nationale. Un pur génie. Il sait distribuer les rôles afin de permettre à chacun de s’exprimer. C’est l’homme au centre de l’orchestration. Il a l’oeil pour voir les coéquipiers démarqués. Fin technicien,il sait créer, innover et expérimenter de nouveaux dribbles. C’est ainsi qu’il est capable d’introduire des instruments à vent pour rendre une partie intéressante.

Attaquant 1 : Aladji Touré

C’est la force tranquille, il ne fait pas beaucoup de bruits mais est très efficace. Guitare basse à la main,il transforme toutes les occasions en buts. De plus, sa complicité avec Toto Guillaume nous permet d’avoir un jeu fluide.

Attaquant 2: Zanzibar

C’est le Lionel Messi de la musique Camerounaise. Talent à l’état brut, c’est un attaquant fantasque qui maîtrise plusieurs dribbles guitare à la main. Il a une très bonne conservation de la balle et est très fort dans les confrontations. Il est capable d’enchaîner en guitare solo,une série de passement de doigts sortis de nulle part. Il a aussi un look atypique, celui d’une tête brûlée.

Remplaçants :

Le banc de touche est tellement étoffé que chacun mériterait sa place sur le terrain :

Valéry Lobé est toujours prêt à fouler la pelouse, Albert Broeuk’s est prêt à montrer des nouveaux dribbles, Mbida Douglass s’échauffe sur son piano, Richard Bona doit résoudre quelques formalités administratives liées à la double nationalité avant d’entrer prendre sa place de titulaire indiscutable, les frères Sabal Lecco en sentinelle attendent la deuxième mi-temps pour entrer, Jack Djehim est prêt pour récupérer son poste de latéral gauche, Moustick Ambassa attend la sortie de Jules Kamga, Manulo Nguimé va remplacer Toto Guillaume à la seconde période, Vicky Edimo prendra la place de Dikoto Mandengue, Brice Wassy attend l’essoufflement d’Ebeny Donald Wesley, Hilaire Penda s’étire, Tino Boroza est déjà en train de demander à Zanzibar de quitter la pelouse, Jacob Nguni gifle déjà sa guitare, Guy Nsangué Akwa est prêt à entrer juste pour quelques minutes afin de tuer le match,Sam Fan Thomas veut laisser jouer les jeunes et préparent des chorégraphies de Makassi pour célébrer les buts marqués..

On note la présence de quelques étrangers qui réclament la nationalité camerounaise : Naimro, Desvarieux, Slim Pezin, Michel Alibo, Jean Yves Messan, Bokilo Jerry. Doit-on leur accorder notre nationalité ?

La liste n’est pas exhaustive, complétez là en donnant les postes.

Arol KETCH- 10.01.2021

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *