Tim & Foty : « I love You Bafoussam »

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La peines. Alors que la ville de Bafoussam est actuellement durement frappé

it leurs premiers pas dans la musique et c’est Bafoussam qui leur a inspiré leurs plus grands tubes.

Bafoussam est aujourd’hui frappée et c’est un paradoxe de la vie. Comme le disait Tim and Foty dans le titre « Tse Poh », on ne sait pas de quoi est fait demain, on ne sait pas ce qui peut nous arriver demain ; il y en a qui dorment à l’air libre par manque de toit tandis que d’autres dorment dans des châteaux ; il y en a qui dorment affamés tandis que d’autres mangent jusqu’à jeter les restes.

Et comme à Bafoussam, il y en a qui sommes victimes d’accidents tandis que d’autres ne mesurent pas la chance qu’ils ont d’être en vie.

Face aux difficultés et aux malheurs de la vie, le duo Tim & Foty dans son titre « Menze Si », nous recommande de tout confier à Dieu et de suivre son chemin. Malgré les souffrances, la détresse Tim & Foty nous demande de ne jamais oublier Dieu ; le duo nous implore de ne jamais sous-estimer la puissance de Dieu. Alors, chères victimes de Bafoussam, malgré vos douleurs, n’oubliez pas le chemin de Dieu.

Le duo Tim & Foty nous invite aussi à se battre malgré les difficultés de la vie pour vivre ; le titre « Longué » est une ode à la vie.

Le titre « Massa Mbalok » est la complainte de l’homme qui face aux vicissitudes de la vie, s’estime malchanceux. Ce dernier pleure en regardant sa vie : « Ne vous moquez pas de moi, ma vie est bizarre, trop de malheurs, rien ne marche dans ma vie, j’ai la malchance. J’ai construit ma maison quelques jours après elle s’est effondrée, j’ai doté ma femme mais elle est partie avec les enfants, j’ai acheté un terrain on a confisqué. Comment quelqu’un peut être mère d’enfant et éviter les urines de son enfant ?»

Bafoussam c’est aussi son fameux quartier « Famla » qui a inspiré l’un des titres les plus connus du duo Tim & Foty « Famla ». En effet, un soir alors que Tiam et Fotié sillonnaient les rues du quartier Famla, ils entendirent des conversations suffisamment graves dont la teneur relevait de la sorcellerie. Marqués et troublés par ce qu’ils avaient entendu, les deux frères décidèrent d’écrire une chanson pour faire écho à ce qu’ils avaient entendu dans le quartier. Voilà comment le mot « Famla » est resté dans la postérité pour designer la sorcellerie dans le parler populaire.

Tim et Foty étaient l’incarnation du vivre ensemble et de l’intégration nationale ; ils chantaient tantôt en duala, tantôt en Ghom’à la, en anglais et même en bamoun. Bien qu’originaire de Bafoussam, ils n’ont pas hésité à exprimer leur amour pour les autres villes du Cameroun. C’est ainsi qu’à travers le titre « I love you Yaoundé » ; ils ont exprimé la profondeur de leur amour pour la ville de Yaoundé.

Plusieurs titres de ce duo mythique ont fait vibrer les rues de la ville de Bafoussam : A Bessamo, Ndola Ngo, Seda, Na Tondi no, Aie, Sue Helen, Eda, Nam, Sunshine etc.

Bafoussam est touchée, nous sommes tous tenter de verser des larmes de tristesse mais le duo Tim & Foty dans on titre « Smile at life », nous demande de sourire à la vie malgré les difficultés ; notre sourire ne doit jamais nous quitter, nous devons le garder et l’utiliser pour affronter les difficultés de la vie.

Bafoussam ASSIA !

Dr Arol Ketch – 29.10.2019

Full Professor

Rat des archives

Opep de l’Histoire

Fourmi Magan égarée

Facebook Comments Box
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *