Alain Rodrigue OYONO, le génie du saxophone

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Apprenons à valoriser et à mettre en avant nos génies.

Je ne comprends pas comment ce gars n’a pas aujourd’hui une brillante carrière de dimension internationale à l’instar de Manu Dibango ou Richard Bona. Le talent, il en a. Un pur génie. Il doit juste être mis en lumière. Son talent est reconnu et valorisé partout sauf chez lui au Cameroun.

C’est manifestement l’un des artistes les plus doués de sa génération, mais hélas il n’est pas suffisamment mis en avant par ses frères. Camerounais. Nous sommes tous unanimes qu’il est le digne héritier de Manu Dibango mais nous ne le valorisons pas assez. Je l’ai découvert en 2008 dans le cadre de l’émission Africa Star, un sac de musicien comme on dirait au quartier.

Il a fallu qu’il tape à l’oeil de Youssou Ndour et que celui-ci reconnaisse son talent pour que les camerounais s’intéressent à lui :

« Pourquoi est-ce qu’il faut que ce soient les autres qui acceptent ce que nous avons comme richesses ? J’ai joué avec tous les musiciens au Cameroun et ceux de la diaspora. Une fois que j’ai été sélectionné pour un festival en Ukraine et que je suis avec Youssou N’Dour, tout le monde se tourne vers moi et les gens se disent ‘Ah, il était là, il est parti’. On m’appelle pour me dire que les cuivres ont totalement disparu des chansons au Cameroun.
Personne n’a cru en moi, c’est ça qui est triste. J’ai passé mon temps à jouer avec tous les musiciens, le premier qui a véritablement cru en moi, c’est Tom Yom’s. Il était même prévu qu’on fasse une tournée ensemble, mais il est décédé » se demandait -il en 2015.

Alain Rodrigue Oyono est un saxophoniste né le 17 avril 1984 au Cameroun.

Il est passionné par les instruments dès son enfance car dans sa famille, le chant religieux est très pratiqué. Le jeune homme tombe sous le charme du saxophone, apprend à en jouer tout seul tout en se produisant dans plusieurs cabarets.
Il est remarqué par Youssou N’Dour et intègre le groupe Super Etoile en 2014.

Son expérience musicale…

A 19 ans à Douala, premières prestations en public dans un cabaret de la place « L’OPERA ». Après « THE CLUB », c’est l’orchestre du cabaret – restaurant « LA CIGALE » qui est son lieu d’expression depuis 2003. Il ne cesse pas d’exploiter.
Professionnel et bosseur, il travaille et accompagne en concert à travers le monde, des artistes accomplis tels que: MANU DIBANGO, ETIENNE MBAPPE, HENRI DIKONGUE, EMMANUEL WANDJI, BEBEY MANGA, le groupe MACASE, JEAN DIKOTO MANDENGUE (Cameroun), CESARIA EVORA, ALPHA BLUNDI, TIKEN JAH, LOKUA KANZA, (Reste du Monde) pour ne citer que ceux-ci…

Alain Oyono participe au Concours international de musique « Master-Jam », Catégorie « Saxophone » où il est sélectionné parmi les 5 meilleurs du Monde, et reçoit le prix du « AUDIENCE FAVORITE PERFOMER » en 2013 et en Novembre 2013 devient le Saxophoniste du « Super Etoile-YOUSSOU NDOUR »……

A Dakar, Alain Rodrigue Oyono fait aussi de la formation musicale en dispensant bénévolement des cours.

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *