FESTIVAL INTERNATIONAL DES FILMS DU QUARTIER

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au cours d’une rencontre avec des responsables des services culturels de la coopération culturelle internationale au Cameroun, quelqu’un faisait remarquer le flux de festivals qui s’implantaient uniquement dans les grands centres urbains tels Yaoundé, Douala, Bafoussam. La plupart des festivals préféraient s’installer dans ces villes pour avoir plus de visibilité et un suivi médiatique important. C’est pour donner une réplique à ces dires que l’Association Jeunesse Consciente Rue plus sûre (Jecords) a créé le Festival international du film de quartier, encore appelé « L’œil du kwatt » : un argot camerounais qui signifie « Le Regard du quartier ».

Pas évident pour ce genre d’activités dans un pays où le cinéma est moribond et sans véritable politique de diffusion. Cette autre rencontre annuelle est itinérante. Elle se fera toujours hors des sentiers battus des métropoles. Jecords a en son sein des jeunes réalisateurs et producteurs tels Rostand Wandja, Nabe Daone, la jeune réalisatrice Agnès Yougang, tous des jeunes cinéastes locaux qui affutent leur art depuis les années 2010. Ils ont confié la direction de ce festival au scénariste et producteur Guy Djomo.

Aujourd’hui elle est une cérémonie annuelle

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *