Francis Mbarga , “le premier enfant Star de l’Histoire de la Musique Camerounaise”

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Francis Mbarga , “le premier enfant Star de l’Histoire de la Musique Camerounaise”

Il y a un an mourait Francis Mbarga. Parce que l’oubli est la ruse du diable, nous ne l’oublions pas.

Il est décédé en fin mai 2020 et a été inhumé le 2 Juin 2020. Il avait à peine 48 ans.
Son décès est passé totalement inaperçu dans son pays le Cameroun même pas la moindre évocation dans les médias ou les réseaux sociaux.

Tu seras star mon enfant !
Et non! les Rrum-tah ne sont pas les premiers enfants stars de l’histoire de la musique camerounaise.

Dans les années 70, débarque sur la scène musicale camerounaise comme venu de nul part un jeune enfant qui n’a même pas une dizaine d’années. Il joue du piano avec dextérité comme un jeune archange et chante carrément avec la voix d’un bébé.

C’est une première dans l’histoire de la musique Camerounaise. Il adopte deux noms d’artistes “Francis Mbarga” et “Francis the great”. Les mélomanes accueillent avec beaucoup de curiosité et de délectation cet enfant précoce qui fascine. Il défraie carrément la chronique. On n’avait pas encore connu de cas en Afrique.

Il est de nationalité camerounaise de par son père et Nigérian de par sa mère. C’est son père qui va décider de faire de son fils une star de demain. Le papa ne va pas lésiner sur les moyens. Il va apprendre à son fils à jouer du piano alors qu’il n’a même pas encore 7 ans. Son père va l’inscrire dans une école de musique / conservatoire pendant 2 ans; de 1977 à 1979 en France.

Francis Mbarga publie son premier album à 7 ans. Il devient une véritable star au Cameroun et en Afrique. Il est l’auteur des albums “Ravissante Baby” paru en 1977 et “Crazy Tube” paru en 1978. Dans le cadre de ces albums, il a été assisté par plusieurs grands noms de la musique camerounaise : Vicky Edimo et Aladji touré à la Basse, Joe Tongo ( jojo l’explosif), Toto Guillaume à la guitare, Michel Melrose aux claviers et aux synthé.

En 1978, il réalise une méga tournée en Afrique notamment en compagnie de Manu Dibango, les love machine ( groupe américain), les chocolate (groupe antillais), les Touré Kunda.

En 1979 à l’occasion de l’année internationale de l’enfant, il va réaliser un très grand concert au Cameroun. En 1982, il va faire une prestation remarquée à l’occasion du 10ème anniversaire de la République unie du Cameroun.
Sa carrière ne va durer en réalité que 5 ans; de 1977 à 1982.

Francis Mbarga vivait à Yaoundé et exerçait le métier d’informaticien.

Alors quels souvenirs et quelles anecdotes gardez-vous de lui?

Que la Terre de nos ancêtres lui soit légère !!

A très bientôt pour de nouvelles histoires; en attendant, voici la vidéo de l’histoire du bandit ESSONO: https://youtu.be/iyNwffT6suc

Arol KETCH était de passage
Rat des archives – 01.06.2021

Facebook Comments Box
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *