Hommage à Jacky Toto

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans la musique, il y a des personnages de l’ombre. Les artistes de génie existent aussi grâce aux faiseurs de stars ; ces personnages tapis dans l’ombre qui ont le flair nécessaire pour détecter et révéler des talents. Ces personnages souvent oubliés et qui pourtant ont joué, joue un rôle non négligeable dans l’essor de la musique camerounaise. Il n‘y aurait pas de disques à succès sans producteur. Rendons hommage à ces personnages de l’ombre qui ont investi beaucoup d’argent dans la musique au Cameroun.

C’est par exemple le cas de Jacky Toto.

Jacky Toto est un grand producteur Camerounais dont l’oeuvre n’est pas assez valorisé. Il a produit plusieurs grands noms de la musique camerounaise parmi lesquels on peut citer : Bebey Black, Edgar Yonkeu, Solo Mouna, Jeannot Look, Marcel Tjahe, Benji Matéké,Lutchiana Mobulu, Alain Kounkou, Grand Zaiko, Ntone Smith, Diboué Black, Bell’A Njoh, Geo. W. Masso etc.

Jacky Toto a le flair pour dénicher les talents.

Tenez par exemple, Jacky Toto a très tôt cru au talent d’Edgar Yonkeu au point d’aller chercher celui ci à Compiègne où il était étudiant en école d’ingénieur afin de l’amener en studio pour son premier album. C’est le fameux album “ça déménage” avec des titres comme: Vantardise, vivi, bibam etc.

C’est en quelque sorte Jacky Toto qui propulse Solo Mouna vers les cimes du succès. Il découvre Solo Mouna , lors de la veillée de Bebey Black. Il est séduit ce jour là par la voix d’un jeune garçon de 17 ans qui chantait à l’occasion de la veillée. Nsolo Paul (Solo Mouna) va aussitôt taper à son oeil et il voit en lui un potentiel remplaçant du défunt Bebey Black. il décide donc de miser sur ce jeune mineur et décide de le faire monter à Paris pour enregistrer.

En guise de rappel,de son vrai nom Kouoh Marcel Hector, Bebey Black est né en 1959 et est mort en août 1986. Il avait à peine 26 ans. Comme un oiseau en plein vol s’apprêtant à atteindre les cimes, Bebey Black a été fauché au sommet de sa carrière. Il était l’un des artistes les plus en vue de ce milieu des années 80. Chanteur de Makossa très prometteur, Bebey Black perdit brutalement la vie lors d’un accident de la circulation survenue sur l’axe lourd Douala-Nkongsamba alors qu’il revenait de chez sa fiancée. Sa mort a d’ailleurs suscité beaucoup de RUMEURS : “On aurait jamais retrouvé sa tête et sa fiancé aurait été une mamiwatta”.

Jacky Toto est dans la musique camerounaise depuis près de 40 ans. Homme de l’ombre, on le reconnait surtout très proche de Manu Dibango.

En 2003, Il est l’un des principaux fondateurs de l’AMDC (association musicale de la diaspora camerounaise), une association qui rassemblait tous les acteurs de la musique Camerounaise dans la diaspora ( artiste, producteur, musiciens, auteurs- compositeurs – interprètes etc.). Désigné à l’unanimité, Manu Dibango fut le tout premier Président de cette association.

C’est en tant que proche de Manu Dibango qu’il participa à l’aventure CMC; une expérience malheureuse.

Derrière ses lunettes noires, il a toujours été présent pour accompagner et soutenir des artistes en difficultés. Lorsque la musique Camerounaise a perdu plusieurs grands noms et à chaque fois, on l’a vu au four et au moulin pour accompagner dignement les illustres disparus.

Honorons nos icônes de leur vivant.

Alors, quel est votre artiste préféré produit par Jacky Toto ? quels anecdotes et souvenirs avez vous sur Jacky Toto ?

Source: Arol KETCH – 04.09.2020

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *