Il a chanté sa ville : Jack Djeyim

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il est l’un des guitaristes camerounais les plus appréciés dans le monde. Il a une manière particulière à lui d’utiliser ses doigts pour jouer à cet instrument dont Francis Bebey détenait à lui seul le secret.

Jack Djeyim est originaire du département du NDE, à l’Ouest Cameroun. Il chante habituellement dans sa langue maternelle, le Medumba comme son ainé Tala André Marie. Et comme lui, il a chanté pour sa ville, au mieux son village : Bangoulap.

Dans ce titre il invite les enfants de cette partie du Nde de contribuer à son développement. Car comme il le dit en langue locale : si vous ne le faites pas, qui va le faire ?

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *