Il y a 5 ans Joe Mboulè nous quittait

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joe Mboulè en 4 albums

Joe Mboulè on ne t’oublie pas. L’oubli est la ruse du diable.

J’ai toujours apprécié les pochettes des albums de Joe Mboulè. Tout y est ; l’image parle, la symbolique y est. Voici commentées, 4 images d’albums de Joe Mboulè qui m’ont particulièrement marqué.

✓ Mpouli mwa salamander

C’est le titre Mpuli Mwa Salamander sorti en 1973 qui lance sa carrière. Joe Mboule est encore jeune élève au lycée technique de Douala à la sortie de ce titre. Mpuli Mwa Salamander est un cri d’amour qu’un jeune élève adresse à la jeune fille qui fait battre son cœur. Il fait comprendre à cette dernière qu’il l’aime follement mais n’a pas assez d’argent pour lui acheter des « Salamander » (chaussures compensées à la mode à cette époque).

Sur la pochette de cet album, il apparaît avec la fraicheur de l’adolescence et l’Afro qui fera son look.

✓ Le Message

Sur la pochette de cet album, on aperçoit une enveloppe timbrée ; avec marqué dessus « Joe Mboulé, Le Message ».

Comme nous le savons tous, c’est Joe Mboule qui a lancé la carrière de Ben Decca. Après son premier album ( ô mulema) aux côtés de Joe Mboule, Ben Decca se fâche avec celui-ci et quitte son écurie. Ben Decca choisit de composer une chanson pour exprimer son mécontentement à l’endroit de Joe Mboule. C’est alors que naîtra la célèbre chanson  » Vampire  » de Ben Decca. Il dit littéralement dans cette chanson que, certains travaillent et d’autres viennent manger.

Réponse du berger à la bergère, le grand Joe Mboule composera le célèbre Makossa  » Na Lakisse Wa » ( album « le message »). Dans cet album on peut aussi apprécier des titres comme : Lo Salo, Sentimental Muna, Na sengui mwendi etc

✓ Nouvelle Vision

La pochette de cet album est pour moi l’une des plus aboutis. L’image incarne en réalité le titre de l’album : Nouvelle vision. On voit un œil ouvert et à l’intérieur, la pupille est représentée par une photo de Joe Mboulè. C’est lui la nouvelle vision.

Dans cet album, j’ai particulièrement aimé les titres : « Mélanie » et « Bê Bè Na Wa »

✓ To Bolo

Un soir, Joe Mboulè se rend chez un cousin à Paris ; alors qu’ils sont en train de parler du Cameroun et des souvenirs d’enfance, son cousin se met subitement à pleurer. En réalité, ça faisait plus de 45 ans que celui-ci avait quitté le Cameroun et n’y était plus retourné. Joe Mboulè décide donc de composer une chanson pour ceux qui ont quitté leur pays depuis très longtemps sans pouvoir y retourner.

Sur la pochette de cet album apparait une pirogue. En réalité, dans cette chanson Joe Mboulé dit « je ne trouve même pas une pirogue pour me ramener chez moi »

Mention spéciale aussi à l’album « Muna Ndô » avec des titres comme : Bye Bye, Muna Ndô, Kwe Mba Dia, Shem, Ne Wa Mbussa, Essodissodi

Source: Arol KETCH – 11.10.2020

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *