Sergeo Polo accusé d’usurpation

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paris, le 10 mai 2021

Objet: lettre ouverte pour usurpation d’œuvre de l’esprit.

On pourrait longuement débattre sur les politiques culturelles, artistiques et musicales de notre continent. Mais on ne saurait discuter de la qualité et du talent des hommes de culture, artistes musiciens africains dont les œuvres ont valablement contribué à la beauté l’art.

Fort de cela, et pour saluer l’œuvre grandiose de nos aînés dans le métier, j’ai pensé qu’il serait juste de rendre une partie, faire des musiques et vidéos, bien qu’infime, du beaucoup qu’ils nous ont offert tout au long de leurs carrières. Mettre en place un projet qui rendrait hommage à ces monstres sacrés de la musique de notre continent est ce à quoi je me suis attelé ces derniers temps.

Cela me semblait d’autant plus important pour des artistes musiciens dont la virtuosité a contribué à ecrire en lettres d’or les pages de la culture africaine.

En ces temps où le monde est plus que jamais plongé dans l’incertitude et que la musique est confinée dans des espaces étriqués et quasi inaccessibles, il m’a semblé essentiel de mettre en marche ce projet dont le but serait de CÉLÉBRER ces femmes et hommes qui pendant des décennies ont fait sourire les cœurs et participé à l’harmonie d’un monde qui ne les reconnait pas à leur juste valeur. Nous vivons dans un environnement où au quotidien, les hommages et reconnaissances ne se dirigent pas vers ceux qui les méritent.

Clavier/Pianiste reconnu sur la place parisienne et bien plus, j’ai le privilège de parcourir les scènes sans en être au devant. Cette position loin du vertige du succès m’a permis d’analyser avec finesse notre métier et d’en avoir une vision transversale. C’est pour cela que j’ai tôt fait de comprendre que l’excellence passe par la professionnalisation des différents métiers de la musique et la mutualisation des compétences. Aussi, je ne me suis donc pas autorisé à m’essayer à la chanson et j’ai pensé m’associer à des chanteuses et chanteurs de renom qui prêteraient leur voix à ce vaste projet qui ferait honneur à la musique en utilisant massivement les canaux que nous offrent les réseaux sociaux.

Au cours des derniers mois, j’ai travaillé d’arrache-pied à la préparation de cette œuvre gratifiante. Pendant plusieurs jours et des nuits entières je n’ai ménagé aucun effort à la réalisation de plusieurs dizaines de chansons pour le bonheur des mélomanes qui seraient invités à faire un saut dans le passé glorieux des chansons du terroir et porter encore plus haut ceux qui nous ont tant offert.

Par éducation et par tempérament, je ne suis pas homme à verser dans les ragots et je ne prends que pour vrai ce qui passe par le filtre de mon expérience. C’est pour cela que, malgré plusieurs mises en garde sur le comportement non éthique d’un de nos confrères, j’ai pensé que sa voix serait un choix judicieux pour le lancement de cette magnifique aventure.

Les problèmes d’égo, les petits calculs triviaux et malsains, mais surtout la carence d’honnêteté ont hélas pris le dessus sur la promotion de l’art et de la culture, c’est-à-dire du bien, ainsi que sur tous les engagements pris au préalable. Sans hésitation aucune, parce que voulant servir sa petite gloriole personnelle, notre ami ne s’est pas gêné à installer un climat de suspicion qui aurait pu mettre à mal la suite de cette initiative.

J’accuse SERGEO POLO, l’homme qui n’hésite de parler de DIEU devant les caméras, de s’approprier la paternité d’une œuvre qui n’est pas la sienne.

J’accuse SERGEO POLO de chercher à s’arroger la paternité d’une idée dont il n’avait pas connaissance.

J’accuse SERGEO POLO de s’accaparer d’un travail de groupe pour en tirer des bénéfices personnels.

J’accuse SERGEO POLO d’installer un climat malsain dans le monde de la musique.

J’accuse SERGEO POLO de chercher à détruire une initiative qui participe à la promotion de notre continent.

J’accuse SERGEO POLO d’avoir eu l’outrecuidance d’apposer sa signature sur un document qu’il n’a pas écrit.

J’accuse SERGEO POLO de participer à l’assassinat de l’art musical africain.

J’accuse SERGEO POLO d’être un criminel culturel.

Je voudrais rappeler à ce monsieur, que je n’appellerai plus jamais GRAND FRÈRE, et je lui rappelle que la chanson « THÉRÈSE » qu’il a baptisé « SERGEO POLO CÉLÈBRE TCHANA PIERRE » dont il fait la promotion sur les médias n’a pas été réalisée par lui.

Je voudrais rappeler à ce monsieur et je lui rappelle que les arrangements de cette chanson ne sont pas de lui car il n’en a pas les qualités, même à 1/10

Je voudrais rappeler à ce monsieur et je lui rappelle que les notes de piano que l’on joue sur cette chanson ne sont pas né de ses doigts.

Je voudrais rappeler à ce monsieur et je lui rappelle que la sélection de musiciens ne s’est pas faite sous sa direction et que ces musiciens l’ont fait pour MOI, car ils n’en avaient rien à foutre de lui; qui ont d’ailleurs vu la VIDÉO CLIP à YouTube signée copyrith: S.P. ASSOCIATION… Ce qui a failli me faire perdre ma crédibilité auprès d’eux. Heureusement; mes VRAIS GENS me croient sur paroles, j’ai dû leurs dire que j’ai été ROULÉ dans la farine. Aujourd’hui, le projet est en stand by, les autres chanteurs et chanteuses comme TOI, ont HÂTE de le finaliser, car ils sont amoureux de MON travail et celui de la sélection des musiciens (amis) qui ont promis m’accompagner GRATUITEMENT pour CÉLÉBRER nos AÎNÉS de la musique africaine.

Je voudrais rappeler à ce monsieur et je lui rappelle que la direction du travail en studio lui était étrangère, car il n’a jamais vu leur ombre…

Je voudrais rappeler à ce monsieur et je lui rappelle que le travail réalisé porte un nom et ce nom est: DEIDO MBIMBEY MOUKOKO.

Je voudrais rappeler à ce monsieur et je lui rappelle surtout que les artistes musiciens passent mais la musique demeure. C’est pour cela que j’ai comme certains d’entre nous, fait le choix d’être au service de la musique, de l’art et de la culture et de travailler pour le bonheur des mélomanes. Ce type d’acte vil, bas et mesquin ne nous empêchera pas d’aider le monde à être plus beau et plus supportable.

DEIDO MBIMBEY MOUKOKO, Musicien/Clavier / Pianiste / Entrepreneur Musical / Promoteur Associé du Deido Musical Café-Concert

FICHE TECHNIQUE: (THÉRÈSE)

-Direction Artistique: Deido Mbimbey

-Chant/Interprete: Sergeo Polo

-Auteur: Tchana Pierre

-Arrangement: Deido Mbimbey

-Claviers/Piano: Deido Mbimbey

-Batterie & Percussions: Guy Nwogang

-Bass: Anderson Ondoua

-Cuivres: Kayou Roots (sax ténor) , Nora Kamm (sax alto)

-Studio d’enregistrement: Le LABO chez Deido et chez Guy Nwogang (prise batterie)

-Mixage: Jacky Regen

N.B: Voici l’œuvre https://youtu.be/Z7iSrIgybo4

Facebook Comments Box
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *