Solange Aicha : La princesse du Micro

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elle a constitué aux côtés de Moise Bangtéké ; un duo unique et mythique. Surnommée « la princesse du micro », elle a captivé de sa belle voix de millions d’auditeurs. Elle a suscité et a fait naitre des vocations chez plusieurs Camerounais et Camerounaises.

Signe du destin, Solange Aicha découvre la radio très tôt. Elle passe à la radio pour la toute première fois alors qu’elle a à peine 7 ans ; c’était à Radio Garoua. En effet, elle a passé une bonne partie de son enfance à Maroua où résidait ses parents. Radio Cameroun avait à l’époque organisé le concours de la plus belle lettre à sa maman à l’occasion de la fête des mères. La petite Solange va remporter avec brio ce concours et à la faveur de la remise de son prix, elle parlera à Radio Garoua. C’est le début d’une relation amoureuse avec la radio qui dure jusqu’à ce jour.

C’est par un concours de circonstances qu’elle arrive à la radio en 1992 en intégrant la FM 94. En effet, après de brillantes études à l’université de Yaoundé, elle intègre la CRTV où elle travaille pour la direction des affaires administratives et financières. Alors qu’on travaillait à la création de la FM 94 (la station commerciale), on avait besoin de nouveaux animateurs qualifiés ; c’est ainsi que Solange Aicha va passer le casting en 1991 et va être retenue dès sa première prise de parole.

Soucieuse d’apprendre, Solange Aicha a été influencée par plusieurs modèles dans la profession au Cameroun comme par exemple : Sally Messio A Bediong, Michelline SADI, Agnès Ndoumbe Moukoko, Eugénie NGO Batta (Francine ONANA) ,Christine EVINA ,Denise Ayingono (Mme Semengue) etc.C’est surtout à Douala qu’elle va marquer les esprits aux côtés de Moise Bangtéké dans la matinale. On se rappelle encore sa voix suave, de sa bonne humeur matinale lors de la lecture de l’horoscope du jour.

Son association avec Moise Bangtéké est certainement l’un des meilleurs duos de l’histoire de la radio au Cameroun. Le « Nyanga Boy » et la « Nyanga Lady » ont apporté « le soleil sur les ondes ». Avec le décès de Moise Bangtéké, elle a perdu une partie d’elle-même.

Solange Aicha a également fait un passage remarqué à la station régionale où elle a été rédacteur en chef adjoint de 2005 à 2011.A la faveur d’une décision du 29 octobre de Charles Ndongo DG de la CRTV, elle est redéployée à Yaoundé après près de 27 ans passés à Douala.Les stagiaires qui l’ont côtoyé ou qui la côtoient au quotidien ont d’elle l’image d’une femme douce et maternelle, une maman attachante. C’est sans doute pour cette raison qu’elle est aussi surnommée  » Tata Solo ».

Passionnée et inconditionnelle du Makossa.Pensées et hommages à cette figure marquante qui illumine le paysage médiatique camerounais depuis des décennies. » Il y a du soleil sur les ondes »

Source: Arol KETCH – 26.07.2020

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *