Vicky Edimo, le roi du slap

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il est certainement l’un des meilleurs bassistes de l’histoire toutes nationalités confondues. Un véritable talent à l’état brut. Sa particularité, il est gaucher, éclectique et très technique dans son jeu.

Il est le bassiste le plus demandé sur la place parisienne au cours de la décennie 70/80.
En effet , il est de la génération juste après Manfred Long et Jean Dikoto Mandengué, il va apporter une touche de vigueur, d’originalité et de technicité dans le jeu de guitare basse.

C’est lui qui introduit le doigté funky mais surtout le slap dans le Makossa. Il s’éloigne là de l’influence de la Rumba sur le Makossa.

Il a été à la belle école. Repéré à l’âge de 14 ans par Eboa Lottin, Vicky restera à ses côtés et va l’accompagner. Jeune bassiste au Cabaret Castel, Vicky se forme au Jazz, à la musette, à la chanson brésilienne et à tous les rythmes en vogue au cours de ces années là.

Lorsqu’il débarque en France à l’âge de 19 ans pour poursuivre ses études en banque, il côtoie Francis Bebey qui aussitôt lui prédit une excellente carrière :  » Tu seras un très grand bassiste ».

Francis Bebey ne s’est pas trompé puisque plusieurs magazines vont designer Vicky Edimo plusieurs fois dans la shortliste des bassistes les plus influents au monde.

Vicky Edimo c’est aussi une belle voix et un excellent chanteur. Ses titres comme  » you are too young »,  » let me Love you tonight », « onguele » , « thank U mama » etc …on été des tubes.

Vicky Edimo c’est surtout un homme très humble et effacé. Il n’aime pas la lumière des projecteurs et se contente juste de faire ce qu’il aime : la musique.

Toutefois, son immense parcours parle par lui même. Il a joué aux côtés des plus grands : James Brown, Bob Marley etc.
En France, il a accompagné toutes les icônes de la chanson française des années 70 : Johnny Hallyday, Claude François, Dalida, Michel Sardou, Sacha Distel, Carlos etc.

Il mangeait à la même table que Johnny Hallyday.

Vicky Edimo a eu la chance de côtoyer le pape du Reggae Bob Marley de très près. En effet, Vicky Edimo est choisi pour accompagner Bob Marley lors de sa toute première tournée africaine au Gabon. Bob Marley et Vicky deviendront inséparables le temps de cette tournée. Ils passeront des nuits entières à faire des « bœufs ». Ils ne se quittèrent que pour aller dormir.

Bob Marley fut tellement séduit par le jeu de Vicky Edimo que pour la première fois , Bob Marley exigea à son bassiste fétiche Family man de permettre à un autre bassiste à savoir Vicky Edimo de l’accompagner sur 3 chansons de son album.

Vicky Edimo est le tout premier africain francophone a être admis à la Berklee School of Music.
Ses lignes de basse sont enseignées dans les plus grandes universités européennes et américaines.

Il a inspiré toute une génération de bassistes Camerounais parmi lesquels on peut citer Richard Bona ou encore Étienne Mbappé.

Conscient de la richesse du patrimoine musical Camerounais, Vicky Edimo est aussi un chercheur qui essaie de moderniser et remettre au jour les rythmes traditionnels Camerounais.

Arol KETCH – 27.10.2020

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *