Lapiro de Mbanga à la prison de New Bell

Spread the love
     
 
 
  

Fin 2007, Paul Biya veut amender la Constitution du Cameroun pour faire sauter le verrou de la limitation des mandats. En réponse, Lapiro de Mbanga compose la chanson Constitution constipée qui, interdite d’antenne, fut reprise lors des manifestations de février 2008 contre cet amendement.

Accusé d’avoir participé aux émeutes de la faim,vLapiro de Mbanga est arrêté le 9 avril 2008 et condamné à trois ans de prison par le Tribunal de Grande Instance. Incarcéré à la prison de New Bell, à Douala, il contracte la fièvre typhoïde en décembre 2009.

En prison, il rédige un ouvrage « Cabale politico judiciaire ou la mort programmée d’un combattant de la liberté » qui ne trouvera pas d’éditeur avant son décès.

Il refuse la libération conditionnelle qui lui fût proposée et purge cette peine qui prit fin le 8 avril 2011. Il fut contraint à l’exil aux USA où il fut terrassé par un cancer . Il est libéré le 8 avril 2011.

Il fut tellement déçu par son pays et ses dirigeants qu’avant de mourir, il souhaita être incinéré et exigea que ses restes ne soient jamais ramenés au Cameroun.

Arol KETCH – 16.03.2022

Facebook Comments Box
Share Button

Spread the love