Ils ont marqué la carrière de Kotto Bass : Fabo Claude et Moise Kouogueng

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici deux icônes oubliées de la musique camerounaise ; on ne parle presque jamais d’eux ; et pourtant ils ont joué un rôle important en faveur de l’éclosion de la musique camerounaise. Claude Fabo fut un excellent guitariste et Requin des studios. C’était un complice proche et ami de Kotto Bass. D’ailleurs même, dans la majorité des chansons de Kotto Bass, on entend son nom.

Ils étaient tous deux membres du fameux groupe « Makassi Band » de Sam Fan Thomas. Claude Fabo en était le guitariste émérite et Kotto Bass le bassiste. Une complicité tacite liait ces deux hommes. Lorsque le producteur Moise Kouogueng charge Kotto Bass de faire un casting afin de réaliser une reprise compilée de quelques grands succès de la musique. Claude Fabo saute sur l’occasion et propose à sa complice Kotto Bass de faire une reprise du titre « Ponce Pilate » du Seigneur Tabu Rochereau. C’est ce titre qui va révéler Kotto Bass et lancé sa carrière.

En effet, Claude Fabo est un guitariste pétri à l’école de la rumba congolaise ; il maîtrise parfaitement le lingala ; c’est d’ailleurs lui qui se changera de traduire les chansons en lingala pour son complice Kotto Bass. Homme courtois, discret et talentueux, Claude Fabo nous a quittés dans une relative discrétion il y a quelques mois.Claude Fabo était le guitariste du célèbre « Makassi Band » de Sam Fan Thomas.

Le Makassi Band était composé de :CHANCE JULIO (Kabongo), KENG GODEFROY, RENE DE NUIT, Feu KOTTO BASS,TALLA JEANOT, Feu AKE LOBA, JEAN CLAUDE FABO, CONTI BILLONG.

Moise Kouengeng fut quant à lui un excellent producteur, qui a révélé plusieurs valeurs de la musique Camerounaise. Véritable passionné, Moise Kouogueng en tant que producteur a joué un rôle non négligeable dans l’émergence du Makossa en produisant de nombreux artistes (Bébé Manga, Dina Bell, Annie Anzouer, Ekambi Brillant, Kotto Bass). C’est lui qui donne sa première chance à Kotto Bass en le produisant et en le conduisant aux cimes du succès.

Sam Fan Thomas a aussi joué un rôle non négligeable dans l’éclosion de la carrière de Kotto Bass. En effet, Kotto Bass commence à la fin des années 80 travailler au Makassi Studio de Sam Fan Thomas et peu de temps après, il devient le chef d’orchestre de la MBC (la Makassi Band Corporation).

Dans mon livre, les icônes de la musique Camerounaise, je viens sur le parcours de ces oubliés qui ont marqué l’histoire de la musique Camerounaise mais ne sont pas reconnus à leur juste valeur (Nkembé pesauk, Bernard Gatchueng, Jules Wonga, Isidore Tamwo , Njoga Mathias etc.)Contacts pour l’avoir depuis le Cameroun

Douala : 655513731

Yaoundé : 6 96 83 86 60

Contact pour l’avoir depuis la Diaspora

Mail : leseditionsdumuntu@gmail.com

Le livre est aussi disponible à la librairie des peuples noirs à Yaoundé, Montée SNI.

Le livre est aussi disponible sur Amazon : https://amzn.to/2rbatjg

Arol KETCH – 20/11/2020

Facebook Comments
Share Button

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *